Mon univers d’artiste est abstrait.

 

    Il se déploie au travers de formats et de techniques différents, de l’acrylique à l’encre en passant par le collage ou aussi l’art numérique. A la diversité des techniques, correspond bien sûr une diversité d’outils (classiques, objets détournés, recyclés, fabriqués, tablette graphique) et de supports (toile- papier- dibond)

 

   J’y explore sans limite le jeu de l’espace et du temps.

 

 J’interroge le temps révolu et sa façon de se déliter avec l’utilisation de traces, de fragments voués à la disparition, sous forme de collages ou dans les œuvres numériques élaborées exclusivement à partir de photographies que je prends dans le monde réel. Ma façon de pérenniser mes admirations, mes étonnements, la seule façon de sublimer ces instantanés., de lutter en quelque sorte contre l’oubli par l’acte créateur.

 

  J’interroge aussi le moment du geste créateur lui-même, dans son impulsion, dans sa fulgurance tout comme dans son déploiement, l’énergie et la liberté absolues de cet instant T, suspendu dans le temps (et presque hors du temps) 

 

  Mon travail est donc toujours en train de se faire, dans un dialogue incessant entre l’artiste que je suis et l’œuvre à venir.

 

 Il ne s’agit donc pas pour moi de restituer des anecdotes ni de proposer un dévoilement autobiographique mais d’offrir en partage à l’observateur cette surprise que je peux éprouver quand ce ‘’quelque chose’’ qui n’a pas encore de sens, prend forme, quand émerge alors de cette démarche, de son jaillissement, de son déploiement, un univers de formes, de plans, parfois de transparences, et ce, dans des modalités différentes.

  Vient ensuite le désir de convier tout un chacun à rencontrer cette expérience et à découvrir en lui-même les échos éventuels de cette ‘’forme’’ de langage artistique.

   Suzanne Blanchet    2020